Du lundi au vendredi 8h30-12h45, 13h30-17h. Transporteurs : Derniers chargements à 15h30
contact
+33 (0)3 24 52 37 20
0
Mon panier
Total brut HT
0,00 €
TVA & autres taxes
0,00 €
Total net TTC
0,00 €
Connexion
J'ai un compte, je me connecte
Mot de passe oublié ?
Créer un compte
Menu
Comparateur 0
Fermer
Fermer
Vous n'avez pas d'articles à comparer.

Elevage des veaux laitiers

Pendant les premières semaines de vie, et encore plus de 0 à 4 semaines, le jeune veau nécessite une attention particulière et des soins spécifiques. Des conditions de logement saines et confortables sont également indispensables. Pour un confort maximal, 5 critères sont à prendre en compte : la température, l’aération, l’humidité, l’implantation et la surface allouée à chaque animal.

5 CONSEILS POUR UN VEAU BIEN LOGE ET EN BONNE SANTE

  • une température adaptée à l'âge du jeune veau et sans variation brutale (A chaque âge du veau correspond un créneau de températures bien supportées: 0 à 25 °C pour des nouveaux nés (moins de 24 H); -10 à 30°C pour des veaux de moins de 3 mois; -15 à 35 °C pour des veaux de plus de 6 mois).
  • un air renouvelé sans courant d'air (Le renouvellement de l'air ambiant du logement du jeune veau est indispensable afin d'évacuer l'air vicié souvent responsable de pathologies. La vitesse de l'air ne doit pas être supérieur à 0,25 m/s).
  • une humidité contrôlée (ce que craint le plus le jeune veau, ce sont les courants d'air, les parois froides et l'humidité. Il faut donc surveiller l'humidité ambiante en contrôlant les traces éventuelles d'eau sur les parois internes des cases ou niches et les éléments métalliques.)
  • une nurserie à proximité de la laiterie mais isolée et au sud-est (la disposition de la nurserie dans l'élevage est un élément décisif. Placer la nurserie à proximité de la laiterie et des boxes de vêlages facilitera le travail mais il faut prévoir de l'isoler suffisamment de la stabulation des animaux adults pour minimiser les risques de transmission d'agents infectieux.)
  • un logement adapté à chaque taille (pendant les premières semaines de vie, les veaux doivent être logés en cases individuelles. La longueur du logement individuel doit être au moins égale à la longueur du veau majorée de 10 % -longueur de la pointe du nez et de la pointe des fesses-).

VEAUX ET MORTALITE:

Les jeunes veaux sont fragiles jusqu’au sevrage et la mortalité des jeunes veaux est une problématique majeure pour les élevages laitiers.La plupart des mortalités observées avant le sevrage (hors mortalité au vêlage) sont causées par des maladies respiratoires et des diarrhées. Une étude menée en France a montré que le risque de mortalité était de 10,2 % pour les veaux de moins de un mois, dont près de 7 décès sur 10 dans les 48 premières heures.

RECOMMANDATIONS POUR UNE ALIMENTATION SAINE ET EQUILIBREE DES JEUNES VEAUX

Pour une alimentation saine et équilibrée propice à la croissance des veaux, quelques règles à respecter:

  • une hygiène irréprochable ( l'hygiène et le lavage des équipements de distribution du lait sont essentiels car non ou mal nettoyés, les seaux peuvent se transformer en milieu de culture pour les microbes).
  • soigner la préparation du lait (il convient de respecter une témpérature de distribution de 40°C avec un lait parfaitement homogénéisé).
  • facilité la distribution du lait (chez le jeune veau, la distribution du lait avec un seau à tétine placé en hauteur est à privilégier car cela favorise le réflexe de fermeture de la gouttière oesophagienne et la salivation).
  • introduire le plus tôt possible les aliments solides ( même si le rumen n'est réellement fonctionnel qu'après le 1er mois, l'apport d'aliments solides dès les premiers jours aide au développement précoce du rumen.En case invidividuelle, le râtelier de foin est à placer de préférence à l'arrière de la case ou à cheval sur la séparation entre deux cases).
  • permettre un accès à l'eau dès le plus jeune âge (lorsqu'ils en ont la possibilité, les veaux commencent à boire de l'eau dès leur deuxième jour de vie (l'accès à l'eau n'est obligatoire qu'à partir de 2 semaines). La mise à disposition d'eau stimule l'ingestion précoce des aliments et permet un développement rapide du rumen. Il est donc recommandé de toujours mettre à disposition un seau d'eau propre et fraîche en complément de l'aliment solide).

Préférences RGPD
Fermer
Nous utilisons quelques cookies pour vous offrir la meilleure expérience sur notre site. En cochant les cases ci-dessous vous les acceptez.