Du lundi au vendredi 8h30-12h45, 13h30-17h. Transporteurs : Derniers chargements à 15h30
contact
+33 (0)3 24 52 37 20
0
Mon panier
Total brut HT
0,00 €
TVA & autres taxes
0,00 €
Total TTC
0,00 €
Connexion
J'ai un compte, je me connecte
Mot de passe oublié ?
Créer un compte
Menu
Comparateur 0
Fermer
Fermer
Vous n'avez pas d'articles à comparer.

L'abreuvement des Porcs

La consommation en eau par jour des porcs varie selon leur poids vif, la quantité d’aliment ingérée, la composition de la ration et selon leur état physiologique (lactation, maladies, stress, etc.).

Le bien-être, la santé et la croissance des porcs dépendent fortement de la qualité physico-chimique de l’eau à leur disposition, les bactéries qu’elle peut contenir, son goût et son odeur. La maîtrise du gaspillage d’eau est le second enjeu lors du choix et de l’installation des abreuvoirs.

Contactez-nous pour des conseils personnalisés.

Comportement d'abreuvement et Besoins en eau

  • La première visite à l’abreuvoir se fait dans les 18 premières heures de vie du porcelet.
  • Plus de 80 visites à la sucette par jour lors du sevrage (stress).
  • En post-sevrage, 100% des porcelets visitent l’abreuvoir au moins une fois entre 9 h et 13 h (important pour les traitements).
  • A l’engraissement, un porc s’abreuve 30 fois par jour et passe 10 à 15 min/jour à l’abreuvoir.
  • La consommation est majoritairement diurne avec des pics de consommations en milieu de matinée et fin d’après-midi.
  • Plus de 75 % des abreuvements sont associés aux périodes de repas.
ATELIER BESOIN EN EAU QUOTIDIEN
Porcelet sous la mère (< 28 jours) 0,2 - 0,4 litres
Nurserie (sevrage précoce ; 5 à 8 kg) 0,7 - 1 litres
Post-sevrage (8 à 25 kg) 1 - 4 litres
Engraissement : 25 à 50 kg
                                50 à 75 kg
                                75 à 110 kg
4 - 6 litres
5 - 8 litres
7 - 10 litres
Truie en fin de gestation 10 - 15 litres
Truie en lactation 15 - 30 litres

BOL OU SUCETTE ?
COMMENT BIEN CHOISIR

Le porc ingére naturellement l’eau par aspiration. Les bols offrent donc une buvée plus naturelle quel que soit l’âge de l’animal. Les porcelets consomment davantage d’aliment quand ils s’abreuvent dans un bol.
De même, lors du sevrage, on observe moins de stéréotypies (tétées entre porcelets, etc.) avec des bols qu’avec des sucettes. Le gaspillage est bien mieux maîtrisé avec des bols. Par contre, les bols sont plus facilement souillés par les déjections ou par de l’aliment.
La sucette n’est donc pas forcément à proscrire, à condition que son débit et sa hauteur soient bien ajustés, elle garantit une eau toujours propre, mais avec un risque de gaspillage important.

PROPRET?

La présence de déjections dans l’eau dès seulement 1,5 g/l impacte l’abreuvement et la croissance.

Outre les risques de diarrhées, une baisse de la consommation d’eau impacte la consommation d’aliment et donc le gain de poids et augmente le gras corporel (épaisseur de lard dorsal). Chez la truie en lactation, elle augmente le risque de constipation, de mammite, d’agalaxie, de métrite et de troubles urinaires.

Préférences RGPD
Fermer
Nous utilisons quelques cookies pour vous offrir la meilleure expérience sur notre site. En cochant les cases ci-dessous vous les acceptez.